Paris de maman, le blog d'une maman parisienne

Le blog de Fleur, une jeune maman à Paris qui aime la mode, les petits créateurs, la déco et la photographie. La vie d'une working-maman, ses questions, ses solutions, ses bons plans et ses bonnes adresses...

13 septembre 2012

Ah les petites jeunettes...

working_mum_reources

J’ai donc fait ma rentrée cette semaine au bureau après 14 (doux) mois d’absence.

Évidemment pendant ces quelques mois, les choses ont changé. Forcément. Certains ont grimpé les échelons, d’autres ont changé de poste, d’autres encore sont partis et il y a aussi ceux qui sont arrivés.

Bref, il m’a quand même fallut un peu de temps pour me remettre dans le bain et pour mémoriser les prénoms et les fonctions de chacun.

Mais ce qu’il faut que je vous raconte c’est ce sentiment (bizarre) d’être une pauvre mère de famille…

Je vous explique. Je débarque donc au milieu de nouvelles recrues fraichement sorties de l’école, pleines d’ambition et de dynamisme. Ce qui est d’ailleurs très bien. Globalement elles ont entre 6 et 3 ans de moins que moi (j'en ai 31 !). Comme ça, ça ne parait pas grand-chose. Mais en fait c’est fou ce que ça compte. Et c’est bien la première fois qu’au bureau je me sens vieille.

Pourquoi ? Parce qu’elles me regardent comme je devais sûrement regarder mes collègues dans ma situation il y a quelques temps.

Elles m’expliquent gentiment comment je dois faire mon boulot. Y en a même qui toujours gentiment me filent du boulot et décident de mon emploi du temps. Et qui s’étonnent quand je dis que je connais ce projet parce que c’est moi qui l’ai mené il y a de ça quelques temps. Certaines me demandent pourquoi je suis là depuis tant de temps (bientôt 7 ans dont deux bébés, deux congés mat et un congé parental...).

Ah les petits jeunes… qui croient que parce qu’on est mère et qu’on arrête de bosser quelques mois on devient un peu cruche, un peu ménagère, un peu bobonne et qu'on manque cruellement d'ambition !

Eh bien, avis aux petites jeunettes, c’est tout le contraire ! On grandit, on mûrit,  on évolue. On comprend ce qui est important et ce qui ne l’est pas. On met enfin le doigt sur ce qu'on a envie de faire, vraiment. On acquiert beaucoup de compétences quand on est maman (autres que donner un biberon et téléphoner en même temps...). On a tellement d’humour que leurs petites remarques et sous-entendus nous font rire, on s’attendrirait même sur leur candeur, leur ambition. Et surtout on leur donnerait bien rendez-vous dans 10 ans… Juste histoire de voir où elles en sont et ce que ça leur fait le regard des petites jeunettes...

Allez, vive la jeunesse et surtout vive la maternité !

Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

Commentaires sur Ah les petites jeunettes...

  • Un gros j'aime !

    Posté par Aurel, 13 septembre 2012 à 12:06 | | Répondre
  • Pas de petites jeunettes autour de moi, mais plutôt des vieux de la vieille ... qui s'imaginent eux aussi que j'ai perdu mon cerveau avec les eaux lorsque j'ai accouché (2 fois)! Je vois leurs regards surpris lorsque je fais des propositions pourtant toutes simples, et leur étonnement quand ils s'entendent dire qu'ils sont d'accord avec moi ... Bref bref, bon courage pour cette reprise!

    Posté par malise, 13 septembre 2012 à 12:20 | | Répondre
  • Un regard sur les choses avec beaucoup de recul et tu as bien raison !
    Parfois, on peut avoir une idée toute faite de son chemin, de sa carrière, lorsque l'on quitte le nid familial. Or la vie, c'est plein d'écarts et de zigzags : pas de fleuve tranquille à l'horizon, ou c'est si rare !
    Bref, à chacun son parcours. Aux voisins de le respecter. Et non, tout n'est pas si simple, dans le monde du travail, quand on est une femme mais aussi une Maman... et la France n'est pas une exception.
    Bonne journée,
    Nathalie

    Posté par L'Heure d'été, 13 septembre 2012 à 12:23 | | Répondre
  • tu dois bosser avec mes anciennes collègues

    j'ai beaucoup aimé cet aricle, tu décris à merveille la stagiaire avec laquelle je bossais il y a 3 ans (elle 25 célibataire et moi 35 et 2 enfants), exactement ça.

    Posté par Maman déménage, 13 septembre 2012 à 12:25 | | Répondre
  • Hello !
    Alors là j'avoue que je suis sidérée par la lecture de ton article.
    Je vais être diplômée d'ici quelques mois, et retrouver le monde du travail que j'ai quitté il y a peu, je fais donc partie des "jeunettes". Et pourtant je ne me reconnais pas du tout dans le portrait que tu dresses de cette jeune génération de working girls que tu côtoies au boulot.
    Jamais il ne me viendrait à l'idée de traiter une collègue de 3 à 6 ans mon aînée avec condescendance (parce que c'est globalement l'impression qu'elles donnent) ou comme si elle était dépassée.

    Et puis "Certaines me demandent pourquoi je suis là depuis tant de temps" : que sous-entendent-elles au juste ? Croient-elles sincèrement que le carriérisme et la course au poste le plus haut est le seul but qu'on puisse se fixer dans la vie ?
    Ou pensent-elles que tu ne peux pas être mère ET avoir envie de t'accomplir professionnellement ? Sans déconner, en est-on encore là ? (dans la tête de filles de ma génération, ça me semble encore plus scandaleux).

    Et c'est oublier, que nous, jeunettes, d'ici quelques années, auront aussi à composer avec nos ambitions pro et le désir de maternité. Je me rassure en me disant qu'il y a dans mon entourage beaucoup plus de jeunes femmes qui ont conscience de tout ça et regarderaient une working mum avec respect, voire envie.

    Posté par Milkandpink, 13 septembre 2012 à 13:04 | | Répondre
  • ^^

    Ton article me plait beaucoup ! En fait je suis censée être une de ces jeunettes fraichement débarquée de l'école... sauf que moi quand je vois ces femmes qui reviennent de congé maternité je me dis "wah j'espère être dans la même situation dans quelques années". Car pour moi une maman qui travaille c'est épatant, au sens où elle a tout. Un travail (un bon je le souhaite), et une famille. Une raison de venir au boulot, et une raison d'en partir le soir.
    Bon c'est probablement naïf, car cela représente beaucoup de boulot, mais je ne peux m'empecher de faire le parallèle avec ma vie actuelle : j'ai tout quitté pour ce premier job : ma famille, le chéri, et si le soir je rentre chez moi seule. Alors je me dis que plus tard je veux ça. J'aimerais ça, et que c'est courageux car c'est mener deux vies, faire beaucoup de concessions et d'efforts constants...

    Bref, bon retour à ton travail !

    Posté par Mamzeldree, 13 septembre 2012 à 14:38 | | Répondre
  • C'est ce que je me suis dit intérieurement à la reprise après mes deux congés de mat : "rendez-vous dans 10 ans !"

    Posté par Corinne (C. Café, 13 septembre 2012 à 16:06 | | Répondre
  • Ah oui, tiens rdv dans 10 ans pour un paquet de monde !!

    Posté par Princesse Pia, 13 septembre 2012 à 16:09 | | Répondre
  • je fais partie des jeunettes, mais j'adore mes collègues "maman". je développe une sensibilité maternelle, je pense que leurs conseils/expériences m'aideront quand je devrais être maman. et moi je suis leur soupape "no bébé" parce que oui elles sont mamans, mais on parle d'autre chose aussi. Elles mènent leur vie de maman/femme/employée toutes à leur façon, et je les regarde avec respect. après tout dans quelques temps je serais aussi comme elles. après tout, après le boulot quand elles rentrent elles ont le sourire de leur enfant, et après une journée stressante, tu dois relativiser beaucoup plus

    Posté par stephanie, 13 septembre 2012 à 20:34 | | Répondre
  • LOL ! J'aurai 31 ans quand je reprendrai le boulot (3ème bb !) et franchement, je n'ai pas hâte ! J'ai déjà vécu ça il y a 5 ans, et il n'y a pas que les "jeunettes" qui pensent qu'on n'a plus toutes nos capacités en rentrant de congé parental... c'est dingue quand même ! A croire que les gens pensent que la maternité est une maladie !!

    Posté par Geckomoon, 13 septembre 2012 à 23:00 | | Répondre
  • Bon courage pour la reprise!
    Je me demande comment tu vis la reprise, non pas parce que tu es une maman, mais parce que tu n'as pas travaillé en entreprise pendant 14 mois. Tu te souvenais de tout? Tu ne t'es pas senti perdu?
    Je n'ai pas travaillé dans ma branche pendant plus d'un an et je suis à la recherche d'un emploi, j'appréhende pas mal la reprise. ~~

    Posté par Marie, 14 septembre 2012 à 05:02 | | Répondre
  • Merci !

    Rien à ajouter ton article est parfait ! Je suis maman et j'ai de l'ambition, je suis maman mais pas que...

    Posté par CocaineCouture, 14 septembre 2012 à 07:02 | | Répondre
  • C'est trop bon!

    Je crois que je vais faire un copié/collé pour la famille.

    Posté par vivii, 14 septembre 2012 à 11:51 | | Répondre
  • Courage ma belle!! Ca me fait rire car je pensais à ton retour il y a quelques mois de celà et je savais exactement que cela allait se passer comme tu l'as joliment décris

    Posté par sandvinia, 14 septembre 2012 à 22:04 | | Répondre
Nouveau commentaire